Les valeurs

Le Programme repose sur les valeurs de la République: Liberté, Egalité, Fraternité.

La liberté de tous implique une limitation de la liberté individuelle. Elle a pour cadre la loi, pourvu que la loi soit juste et donc égalitaire. Les gens importants aussi ont le droit d'aller en prison, de payer leurs impôts. Ils ont aussi le droit de payer leurs amendes en proportion de leurs salaires. Une amende de 90 € pour un smicard devrait monter à 90 000 € pour celui ou celle qui gagne un million par mois, non ? On pourrait faire l'inverse, mais la contravention à 1 centime aurait peut-être peu d'effet...

La liberté individuelle de consommer doit elle aussi être encadrée si elle compromet le droit de chacun de pourvoir à ses besoins élémentaires. Limiter la pollution c'est bien, mais on ne peut matraquer les plus pauvres avec des taxes sur le pétrole, pendant que le kérosène des avions et des yachts est sous-taxé et que Brad Pitt frime dans sa voiture hybride.

Le même raisonnement est appliqué à la Nation. Si l'ensemble des habitants de la Terre adoptaient le mode de consommation français, il faudrait une planète et demie pour satisfaire les besoins mondiaux. Combattre les inégalités dans son pays et les pratiquer vis à vis des autres peuples serait hypocrite et irresponsable. Est-il moral que certains souffrent d'obésité pendant que d'autres souffrent de la faim?

Partager c'est donc mettre fin à beaucoup de souffrances: celles liées à l'excès et celles liées au  manque.

Ainsi, en termes d'égalité, remettre en cause le partage actuel des profits et des richesses ne suffit pas. Celui des ressources doit figurer dans nos objectifs, ainsi que dans une optique internationale de responsabilité individuelle des nations. Gandhi le résumait en ces termes : "Vivre simplement, pour que d'autres puissent simplement vivre."

L'objectif d'un meilleur partage, de l'égalité des droits et des devoirs pour chacun, de la responsabilité individuelle, en fonction des capacités de chacun, c'est cela l'Egalité qui permet la Liberté et en dessine les limites.

La Fraternité en découle : le respect des lois qui garantissent Liberté et Egalité nous oblige à mettre au rebut la compétition pour la remplacer par la coopération et la solidarité. La vie n'est pas un jeu; elle ne peut se satisfaire d'avoir des vainqueurs et des perdants.

Changer le monde implique de changer soi-même.

Les êtres humains sont comme les nations, et les nations comme les êtres humains. Ils peuvent se satisfaire de médiocrité en justifiant leur conduite par celle des pires exemples." Les autres le font, pourquoi pas moi ? "

Dépasser sa frustration par la fierté de suivre les bons modèles, par le choix du meilleur pour horizon, c'est se mettre en règle avec sa conscience, pour les uns, et devant Dieu pour les autres. Ce qui revient strictement au même.

Se remettre en question, se débarrasser d'une mauvaise foi excessive, de certitudes confortables mais sans fondements, de nos mauvaises habitudes...         

Le programme est aussi est un programme personnel qui nécessite volonté, discipline et endurance.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire